2 courses - 2 disciplines - 2 podiums - VERNAY FIN PRET...

Publié le par Superdave

Bonne semaine d'entrainemen,t afin de preparer au mieux le triathlon LD de La Reunion le 03 octobre (1800m / 97.5 km / 21.125 km), encadrée par le triathlon sprint de Bouraké (à environ 1h de Nouméa, juste après Boulouparis) et par la Périgon , course VTT dans le Sud dans le parc de la rivière Bleue.

 

vtt

 

 

Il ne me reste plus qu'à bien récupérer car si les courses étaient surtout utilisées comme 2 bonnes séances de rythme, l'entrainement placé au milieu a laissé un peu plus d'acide lactique et de courbatures dans les jambes et les bras (une dizaine d'heure à vélo + 1 h de kayak + 1 séance muscu + 3h30 course à pieds + 10 bornes natation), et surtout 2 belles journées le mercredi (3h de de grosses braquasses à vélo sur la piste cyclable pour les connaisseurs) et le jeudi, ponctués par une séance de 15 bornes en acceleration à pieds (en partie avec Audric) après 1h30 de velo.

 

Le triathlon de bouraké a confirmé l'ascension de notre jeune espoir calédonien, Audric Lucini, qui a tenu tête à Patrick Vernay jusqu'à 1.5 km de l'arrivée, où il ne concède que 30 secondes, sur le maître....qui d'ailleurs est plutôt pas mal en vue de l'Ironman d'Hawai.

 

Pour ma part je termine à la troisième place avec 20 secondes d'avance sur Sylvain Florio, il ne manquait que Fred Durand qui récupère de 3 trous dans le mollet pour réaliser un bel Ironman également. Chez les féminines, c'est le retour d'Ericka Ellis après un accouchement....en espérant qu'elle aura le temps d'assimiler, elle aussi avant Hawai.

 

Une victoire sur les 30 km de la Pérignon en 1h20 sur un nouveau parcours rapide mais néanmoins trés technique dans sa première partie. Sur mon porte bagage on retrouve.......et oui, toujours Sylvain Florio. Il est vrai que le tour de Nouvelle Calédonie à vélo nous avait retiré les plus gros clients.

  perignon

 

 

 

La dernière semaine avant le départ à La Réunion sera moins chargé (vaccances solaires) . De toutes façons, pour ne pas être trop fracassé après l'avion et le triathlon sprint de Saint Pierre le dimanche 26 septembre à 8h, il ne vaut mieux pas être limite.

 

SuperDave

Commenter cet article